" Dans La Siseranche "

Un oiseau perché sur une basse branche,
Observait les amis de la Siseranche,
Réunis autour d’un étrange breuvage,
Aux reflets d’Or, Rubis… Et senteurs sauvages…

Une cigale fredonnait non loin de là,
Sur un brin de lavande, elle interprétait
La douce symphonie des “Cigalines”.

L’oiseau la vit, dans sa robe praline,
Fût ébloui par tant de grâce et de beauté…
Ne put la manger et près de lui l’invita…

Ils accordèrent leurs violons, Chantaient en cœur,
Alors que dans le carnotzet, on dégustait
Le nectar des fruits, l’essence rare des fleurs,
Et que l’on partageait un moment d’amitié…

La Siseranche